Fri 9th June 2017 - 14:54

Étude de cas: le projet Create-IN

OEE a rencontré Tanja Stjepanovič, directrice de l’institut Prava poteza. Tanja a coordonné le projet Create-IN, dont le but est d’aider les jeunes créatifs à démontrer leurs réalisations et leurs compétences sur le marché du travail. Le projet Create-IN a été primé par la Commission européenne pour sa réussite et le bon exemple qu’il pose.

 

Pouvez-vous nous parler un peu de l’institut Prava poteza?

L’institut Prava poteza est une organisation qui développe des solutions TIC destinées à l’enseignement et à la santé en ligne, et propose des formations spécialisées ainsi qu'une aide à la gestion. Nous conseillons également les autorités locales et les organisations publiques ou privées actives dans les domaines de l’enseignement et de la santé en ligne.

Comment est née l’idée de Create-IN? Quels ont été vos partenaires dans ce projet?

En Slovénie, il existe quelque 2 600 salons de coiffure dont les employeurs seraient heureux de vérifier le travail et les compétences des candidats à l’emploi, avant de les inviter pour un entretien. Il en va de même pour les postes de créatifs à l’étranger (coiffeurs, stylistes, etc.). C’est pourquoi nous avons pensé qu’il était important pour les demandeurs d’emploi d’apprendre à présenter leur travail et leurs compétences dans un portfolio accessible aux employeurs potentiels.

Le but de l’outil web Create-IN est d’offrir aux jeunes créatifs un portfolio numérique qui soit moderne, interactif et facile d’utilisation, afin de les aider à montrer leur travail à des employeurs potentiels, grâce à des vidéos et à des photos. Le projet est aussi une manière simple pour les employeurs de trouver de nouveaux employés.

Nous avons collaboré avec

Quelle est la plus-value des portfolios numérique pour les étudiants et les demandeurs d’emploi?

Les portfolios numériques donnent un aperçu complet des candidats; de leurs activités, de leurs réalisations, de leur parcours scolaire et de leurs aspirations dans les domaines auxquels il prennent part et co-créent. Il peuvent intégrer des photos de leurs propres créations, des vidéos, et des documents qui laissent entrevoir leurs activités, leur travail et leur créativité. Les portfolios numériques offrent une certaine liberté et permettent d’être original, et d’apporter ainsi sa patte personnelle, sans être limité à un CV. Avec un portfolio bien construit, vous ferez peut-être une bonne première impression lors d’un recrutement, et vous pourrez faire une présentation multimédia, afin que les employeurs puissent juger de votre créativité avec précision.

À quels défis avez-vous dû faire face lors de la mise en œuvre du projet?

Parmi les plus grands défis que nous avons rencontrés, il a fallu motiver les étudiants à écrire leur propre portfolio numérique, rassembler des partenaires autour du projet, et amener les futurs employeurs à percevoir les portfolios numériques comme une candidature et comme une référence à part entière. 

Quel est le meilleur souvenir que vous garderez de ce projet?

Si je ne peux en choisir qu’un, je retiendrais l’excellente ambiance dans laquelle nous avons tourné la vidéo de promotion; tout le monde a travaillé ensemble et nous avons créé quelque chose de particulier. Ce fut une bonne expérience pour nous, ça nous a fait grandir. Un autre moment inoubliable est sans conteste la visite faite aux partenaires de projet au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

 

En savoir plus sur le projet Create-IN

Create-IN sur Facebook

 

Sujets:
Portfolios numériques
REL
Aide linguistique